AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum Invité <3
Midnight Sun a ouvert ses portes le 16 Aout 2018.
Fais connaître toi aussi le forum pour avoir plus de jolis coeur dans notre famille.
SI TU VEUX AVOIR DES RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE CONCEPT
C'EST ICI QUE TOUT CE PASSE : JUSTE LAAAAA !
Hey, Invité, qu'est-ce que tu dirais de boire quelques coktails dans une villa de riche
La soirée des Kingston t'attends !.

 

 les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Auteur
Message
Invité
avatar


MessageSujet ☆ les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 23 Nov - 18:27

Cet instant j’y étais préparer il y a quelques semaines maintenant, je veux dire… Il ne fallait plus se voiler la face désormais… C’était mon dernier jour sur terre, j’avais déjà fait tous les papiers pour le testament et tout ce qu’il fallait faire pour que je quitte ce monde. J’avais eu le droit à trois personnes pour les visites. Je ne savais pas pourquoi j’avais mis les noms ses trois personnes-là, alors que je venais de les rejetaient dans ma vie. Peut-être qu’au final ce n’était pas pour moi, mais plus pour eux… Je ne sais pas. Quoiqu’il en soit, elles étaient conviées à partager avec moi le dernier repas que j’avais choisie.

Bon il est clair que ce n’était pas un vrai repas, mais c’était ce don j’avais envie, c’est vrai que ce n’était pas non plus très nourrissant, mais c’était ce qu’il me fallait. Ressentir cette douceur, cette insouciance, cette innocence indétectable à travers ces goûts sucrés si savoureux. Oui, c’était peut-être stupide, mais tout comme pour les personnes à choisir, je l’avais choisie naturellement, je m’étais même pas spécialement rendue compte que j’avais fait un choix, un vrai choix. Mais c’est ainsi, j’avais choisi goût classique, peut-être parce que c’est ce que j’aimais et que je la trouvais largement plus authentique que les autres, je ne sais pas.

Il y avait beaucoup de choses que je ne savais pas concernant ma dernière heure de visite avant de mourir tout à l’heure. Mourir tout à l’heure, j’avais du mal à le réaliser bien que j’y étais préparer et que j’étais prête à quitter ce monde, avec la chienne de vie que j’avais, ce n’était pas étonnant. Mais oui, je ne savais pas du tout si les personnes que j’avais notée à la fiche allait venir, ni même si ça allait bien se passée sans dispute et sans se jeter la pierre mutuellement. Après il faut dire que je l’avais méritée, je n’avais jamais été très agréable et même si c’était mes derniers instant, je n’avais pas non plus envie de me faire passer pour une autre, j’étais comme mon choix de dernier repas, malgré tous mes défauts, j’étais authentique et cela qu’importe les circonstances.

Bien sûr, je devais faire des efforts quand même… Je ne voulais pas que mes derniers instants se passent comme tout le reste de ma vie, dans le chaos. Donc oui, pour cette dernière heure sur terre, je ferais taire mes démons bien sûr ce n’était pas mince à faire, mais je ne voulais pas que la dernière chose qu’on voit de moi, c’était l’horrible personne qu’on pensait que j’étais, que je laissais voir aux autres toutefois je savais que cela n’effacerait jamais l’idée qu’on avait de moi, mais je voulais aussi qu’on voit quelques bons côtés que j’avais, que je n’étais pas que cruelle avec les autres, que je savais être gentille et sociable, que je savais sourire et que je pouvais être paisible. Car effectivement, j’étais paisible avec ma mort et je pouvais désormais l’accueillir à bras ouvert. J’ai 23 ans et je vais mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Dim 26 Nov - 20:22

Je ne me sentais pas très à l'aise à vrai dire ceci ne serait pas ma place aujourd'hui, Eva avait le droit à un dernier repas avec des personnes qu'elle a choisie, et quand j'avais vu la liste, je m'étais demander pourquoi je devais restée, car après l'une des personnes autorisée pour la visite était un lieutenant de police donc autant dire qu'elle avait l'habitude d'avoir à faire à des criminels, bien que pour Eva ce n'était pas le cas, on était plusieurs à penser cela, mais la famille Clinton avait l'argent et le bras long. Du coup à son dernier procès Eva fut don condamnée à mort. Je ne la prenais pas en pitié, je savais qu'elle détestait cela, je restais donc là avec un faible sourire à attendre que les soeurs d'Eva arrive.

Pourtant je devais avouer que j'avais trouver cette requêtes étrange au vu des dernières visites qu'elle avait eut avec elles, elles ne s'étaient pas très bien finies, mais tout ceci ne me regardais pas, mais je devais avouer que moi-même je partagerais mon dernier repas avec les membres de ma famille, même si l'entente n'est pas au beau fixe. Je restais donc près de la porte, je regardais Eva, elle paraissait nerveuse, on dirait qu'elle se pose un bon nombre de question, d'ailleurs tout ceci pouvait se comprendre après tout, je serais peut-être comme elle à sa place.

Une autre gardienne frappa à la porte surement pour prévenir de l'arrivée des soeurs de Victoria, je regardais Eva qui s'était retournée, et lui dit. Tu es prêtes ? Je souriais faiblement après tout affrontée ses soeurs ne devaient pas être si terrible que ça, au contraire je penses que le mieux serait peut-être oublié pour elles toutes leurs passées et leurs erreurs. Pour garder un dernier bon souvenir d'un moment entre soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Ven 1 Déc - 0:54

Je ne savais pas pourquoi j’étais si anxieuse à vraie dire et je ne savais pas non plus ce que j’espérais le plus, qu’elles ne viennent pas et que du coup cela serait une preuve qu’elles peuvent faire leur vie sans moi et donc par conséquent je gâcherai moins la vie de certaines personnes. Après tout, c’était mon but depuis que j’avais été condamnée à perpétuité, d’éloignée un maximum de personnes dans ma vie pour qu’elles puissent vivre la leur sans encombres de mon souvenir. Toutefois, d’un certain côté, j’avais peur d’être déçue qu’elles ne viennent pas, et que du coup, je passe mes dernières heures sur cette terre avec personne, toute seule et ma barbe à papa.

Je me mis l’intérieur de la bouche, dans mes pensées, fronçant les sourcils. Je n’étais pas seule dans cette pièce stérile, j’avais Talia qui était dans son coin. Comme une véritable VIP j’avais une garde du corps à ma propre manière. Bref, elle était discrète, mais je pense qu’avec les semaines elle avait compris comment je fonctionnais, que je n’étais pas non plus du genre à trop parler, j’étais tout de même une personne silencieuse et qui ne parlait que très peu. J’étais plus dans l’observation et cela m’allait très bien. C’est donc pour cela qu’entre Talia et moi, il y avait plus de silence qu’autre chose, mais ce n’était pas un silence pesant, c’était un silence agréable où on n’avait pas besoin de parler pour combler le vide.

Talia regardait sa montre et je compris alors que c’était bientôt l’heure, que j’allais savoir si mes invitations avaient était prises ou bien si au contraire, personne ne viendrait « Mouais, tu sais, je ne me fais pas trop d’idées à ce qu’elles pourraient venir » Réplique en haussant les épaules « Je ne sais même pas pourquoi j’ai inscrit leur nom, sûrement par défaut » Fis-je donc toujours d’un voix monotone en fronçant les sourcils, me demandant alors pourquoi elles, je ne savais même pas réellement « Toute façon, si elles ne viennent pas ce n’est pas plus mal, ça me fera plus de barbe à papa et en plus, tout conflit est évité… J’ai toujours eu que de relations conflictuelles dans toute ma vie, ce serait peut-être une bonne idée de passée mes dernières heures dans la sérénité, tu ne penses pas ? » Lui demandais-je donc en souriant.

Du haut de mes 23 ans, il n’y avait pas à dire, j’avais acceptée facilement le fait de mourir et au final, je ne mourrais pas vieille, toute ridées, séniles et incontinente… C’était déjà ça. Puis, je ne laissais rien ni personne derrière moi non plus. Bref, peu de temps après l’ouverture des visites, Talia reçu un papier m’informant qu’une de mes visiteuses n’étaient plus dans le Royaume-Unis et que par conséquent, elle ne pouvait pas venir. Quand j’entendis le nom, je me demandais intérieurement ce que cela me faisait, mais j’en étais incapable pour dire, après tout, j’avais tout fait pour la faire partir aussi loin de moi, il faut croire qu’au final, j’avais réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Lun 4 Déc - 21:44

J'avais longuement hésité avant de venir à la prison pour voir une dernière fois celle qui était ma petite soeur, petite soeur qui me détestait, plus que tout, qui ne voulant sois disant plus me voir, mais qui malgré tout m'avait mise sur la liste des dernières personnes qu'elle voulait voir. Je m'étais donc habillée d'un simple jean de grossesse et d'un haut pas trop moulant, après tout ma tenue vestimentaire n'était pas vraiment importante. Je m'étais donc présentée à l'accueil, on m'avait demander d'attendre dans une espèce de salle d'attente car il n'était pas encore l'heure. Coleen n'était pas là, elle avait un truc à régler en dehors de l'Angleterre, mais elle m'avait dis qu'elle essayerais de venir, bien que dans le fond, elle m'avait confiée que cela lui faisait du mal d'avoir été envoyé balader par sa soeur.

Certes Coleen n'était pas un ange, loin de là, c'était une peste, tout comme Eva, et mine de rien comme moi, car dans mes mauvaises périodes je ne suis pas mieux qu'elles, mais Coleen avait surtout besoin d'être remise dans le droit chemin, d'avoir un appui, mais ceci est une chose qu'elle rejetais beaucoup. Depuis le procès on avait passer pas mal de temps ensemble, mais cela n'avait pas réparée les erreurs du passé, il était trop tard, ou pas. Son absence ici n'était pas une chose que j'approuvais, j'aurais préférée qu'elle soit là, bien qu'elle m'a dit qu'elle ferait tout pour venir j'en doutais, et cela je ne le dirais pas Eva. Bon elle serait au courant que Coleen ne serait pas là, car un garde était rentrée pour signaler mon arrivé et également l'absence de ma plus jeune soeur.

Je rentrais donc dans cette salle mais resta près de la porte, je ne savais pas trop comment agir auprès d'Eva, on était soeur, mais voilà rien de plus pas de lien fraternel, aucune relation, juste de la haie et du mépris, on me fis signe que je pouvais m'asseoir, mais je préférais pour le moment restée debout, je regardais donc ma soeur, je penses qu'elle ne devait pas s'attendre à me voir ici, autant dire que moi non plus, mais je me suis dis que si je ne venais pas, je risquerais peut-être de le regretter par la suite, car après tout, elle allait mourir et je ne la verrais  plus. Bon cela ne changerais pas grand chose car on ne se voyait jamais, mais je la savais vivante, que là ce serait différent. Eva n'avait plus que quelques heures à vivre, et les passées avec moi n'était surement pas sa véritable dernière volonté.

Je croisais les bras, regardais la gardienne qui était là, sûrement au cas où que cela ne dégénère, et dit enfin à ma soeur. Bonsoir Everest.Elle détestait que je l'appelle pas son prénom complet, mais pour moi, j'estimais que l'appeler Eva était maintenant du passé car après tout c'était plus pour les intimes,
et j'étais loin d'être intime avec elle. de l'amour à la haine il n'y a qu'un pas,
mais le fossé entre les deux est très grand quand on ne cherche pas à recoller les pots cassés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Sam 23 Déc - 15:58

Je n’étais pas stupide, je n’étais pas non plus nostalgique ou pleines de regrets, pleines de remords. A vrai dire, je n’étais pas grand-chose. J’étais surtout un vrai bordel, que ce soit ma vie entière ou même dans le plus profond de mon être et dans mes pensées. Je n’étais pas très équilibrée et cela depuis toujours je crois. Après, il faut de tout pour un monde. Mais le fait est que je vais mourir d’ici quelques heures, j’en étais sereine, j’avais eu le temps de faire le point sur moi, sur qui j’étais, sur mes actes, mes propos et sur ma vie, celle que j’avais eu.

Je savais là où j’avais merdé, ce que j’aurais dû faire, qu’elle vie j’aurais pu avoir sans mon caractère, sans ma fierté inébranlable. Où là encore, elle était toujours avec moi. Mon meilleur ami le déni et ma meilleure fierté me restaient fidèle jusqu’au bout. Mais après tout, pourquoi changée qui suis-je ? Je m’étais acceptée comme cela et les autres ils n’avaient pas eu le choix de toute façon. Le fait est que, j’avais inscrit le nom de mes sœurs dans la liste… Après tout, bien que nos relations aient toujours été très conflictuelles, j’avais commencé ma vie en leur compagnie, pourquoi ne pas la finir de la même manière ?

En tout cas, j’eus une information comme quoi, ils n’avaient pas pu joindre ma meilleure amie qui était partie de Londres. Je n’étais pas surprise d’elle, elle avait dû rechuter et être dans le chaos, dans un bled pourri et finir sa vie tristement. Elle avait tellement sombrée quand son frère décéda, j’avais été la seule pour elle, je savais bien que j’étais son seul pilier et malgré le fait que je l’ai repoussée depuis que je suis en prison, elle tenait le coup. Elle avait dû vraiment avoir le choc de savoir que j’allais, à mon tour, mourir, elle n’était pas tellement forte comme fille, pas du tout même. De ce fait, je n’étais pas surprise de ne pas la voir et au final, c’était peut-être tant mieux, je n’avais pas envie de devoir le consoler, je n’étais pas tellement ce genre de fille à vrai dire.

Mais la surprise fût que Victoria, elle, était venue. Bien sûr, Victoria je ne l’avais jamais épargnée depuis qu’elle était partie. Bien sûr, elle n’était pas la pire que j’avais mal traitée, mais elle n’était pas mal non plus. Je souriais quand elle m’appelait Everest, cela avait été un sujet de discorde entre nous jusqu’au bout, je ne supportais pas ce prénom pourtant si singulier, si unique et la beauté que cela représenté… La seule raison est que cela avait été choisi en amour par mes parents, et ils m’avaient tous deux brisés comme ils s’étaient brisés mutuellement. Cela ne me rappelait pas le sommet de cette montagne majestueuse, mais le sommet de la souffrance que notre famille a vécu.

Je lui fis signe de s’installée « Je n’ai jamais compris pourquoi les parents ont décidé de m’appeler comme cela, toi et Coleen vous avez des prénoms assez classique, dans la normalité… Et moi, celui d’une montagne » Fis-je alors simplement en réponse en souriant « Je suis contente de ta présence, vraiment… Je crois du moins » Répondis-je alors en souriant toujours avec une petite grimace, je n’étais pas tellement douée socialement parlant à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Mer 17 Jan - 23:42

Je trouvais cela étonnant de la part de ma soeur d'être présente pour ses dernières heures de vie, mais je ne cherchais pas à comprendre, j'avais été convoquée avec Coleen, mais Coleen ne voulait pas venir, elle n'avait pas supporter le comportement d'Eva lors de sa visite en prison. Et comme par hasard elle avait des choses à résoudre. Une excuse sûrement, mais d'un côté je pouvais la comprendre, Eva n'avait été tendre avec personne personnellement j'en avais rien à foutre, j'avais l'habitude, on se détestait, elle plus que moi, mais avec le temps j'avais pris l'habitude de la détestée aussi. mais voilà, elle restait malgré tout ma soeur, je me sentais donc un peu obligée de venir la voir, puis bon c'était la dernière fois que je la verrais donc si cela pouvais être plus facile par la suite pour faire mon deuil pourquoi pas. J'étais rentrée dans la pièce en la saluant, je vis une gardienne dans le fond de la pièce, mais je n'en tenais pas compte, elle était là par pur formalité, ce n'est pas moi qui allait péter un scandale.

Eva m'adressa la parole se demandant pourquoi les parents avaient choisit ce prénom pour elle, alors que Coleen et moi avions des prénom moins symbolique. Elle rajoutait qu'elle était contente de ma présence. Je lui dis. Je ne sais pas le mieux serait de leur demander à eux. Bon vu l'état de notre mère elle aurait du mal, et notre père vu qu'elle le haïssait je penses pas qu'elle irait lui demander. Je relevais mon regard vers elle, et dit. Je t'avoue que moi, je suis plutôt étonnée de ton invitation. Je me tus un instant et rajoutais. Enfin comprend moi, moi la méchante soeur, ingrate qui vous a abandonnée, j'aurais plutôt pensée que tu aurais chercher à ne pas me revoir. Certes c'était pas très tendre mais comme toujours les mots d'Eva restait en travers de la gorge et je me sentais obligée de lui rappeler que pour elle je n'étais rien d'autre qu'une garce qui avait abandonnée sa famille au même titre que notre père.

Mais voilà elle restait malgré tout ma petite soeur, je sourias donc et rajoutais. Mais je t'avoue que je suis contente d'être là, bien que je m'en serais passer du moins de contexte. J'aurais préférée un scénario genre enfermer à vie sans droit de visite que de savoir que dans quelques heures ma soeur allait rendre son dernier souffle et que je ne la reverrais jamais. que plus jamais je me prendrais la tête avec elle pour des broutilles, des histoires de gamines et du passé qui ferait mieux d'être oublié malgré tout. Mais voilà, l'argent, le pouvoir était plus fort que vérité et la justice, et rien ne pourrais changer cela, la seule chose qui pourrait changer est que après je fasse justice moi-même, mais voilà, je devais pensés à mon fils qui allait pointer le bout de son nez dans trois mois. je n'étais plus seule, j'allais avoir ma famille avec mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 18 Jan - 0:58

J'étais dans cette pièce, assez moche et lugubre... Rien de chaleureux et de convivial. J'avais une barbe à papa, la seule chose que j'avais demandé à manger. Et j'étais seule avec ma soeur, du moins, il y avait Talia au fond de la pièce. Mais c'était étrange à vrai dire, bien sûr... Les anciennes tensions entre nous commençait à naître et je décidai pour une fois de ne pas rentrer dans son jeu, c'était la dernière fois qu'on se voyait, elle s'entêtait à vouloir m'appeler Everest en sachant que je ne supportais pas ce prénom, très bien.

Bien entendu, je faisais des efforts sur moi pour ne pas l'ouvrir et sortir mon venin, sortir de mon calme. Je me demandai d'ailleurs si elle aimait ça, nos gueguerre habituelles. Car à peine avais-je essayée de partir sur autre chose, qu'elle commençait à évoqué les sujets qui fâchent, et même à essayer de me chercher "Par pur formalité, je suppose... Il fallait mettre trois prénoms alors tu vois" Lui dis-je donc en haussant les épaules. Dans un sens, je pense que c'est vraiment pour ça, je ne savais pas trop non plus... Mais c'était la raison la plus probable dans le fond.

Je levai les yeux en l'air quand elle commença à me chercher, je me mordis l'intérieur des joues ainsi que la langue. Je ne devais pas rentrer dans son jeu, j'avais promis à Talia de bien me conduire pour une fois "Pauvre petite" Répliquais-je donc simplement bien que de manière sarcastique. Je ne bronchai pas quand elle avoua tout de même être contente d'être là, je ne ressentais pas tellement d'émotion à vrai dire, si ce n'est un peu d'agacement... "Tu veux de la barbe à papa?" Lui dis-je en lui proposant.

La barbe à papa, quelle longue histoire. Peut-être parce que c'est le dernier souvenir que j'ai de notre famille réunies aux complets et heureux, du moins, ce que je pensais à l'époque. Quand avec quelques économies par-ci et par-là, nos parents nous offrait une journée à la fête foraine... C'était rare quand on avait des cadeaux ou autre dû au manque d'argent. Mais bon, je me rappel très bien de cette barbe à papa... J'en avais jamais mangé depuis ce jour, et je trouvai le goût un peu amer... Mais ce sont les souvenirs qui rendent cette douceur de mauvais goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 18 Jan - 1:21

Je ne relevais pas ce que me disait ma soeur, après tout pour une fois elle n'avait pas répliquer, à croire que cette dernière visite serait différente de la dernière. Elle me proposa même de la barbe à papa, je souris et lui dit. Merci. Bon ce n'était surement pas très bon pour moi, mais la barbe à papa était une sucrerie que j'affectionnais beaucoup surement parce que le seul moment où j'en mangeais c'était à la fête foraine, mais je n'y mettais pratiquement plus les pieds, pourquoi ? Je ne sais pas, trop vieille pour cela, et puis mon métier ne me permettait pas vraiment de prendre du bon temps, du moins dans cette période là. Car là maintenant j'étais plus cool, surement cause de la grossesse , on ne me surchargeait pas de travail.

J'enlevais mon manteau et m'installa en face de ma soeur et pris un bout de barbe à papa entre mon pouce et mon index, je regardais Eva et lui dis. Pourquoi de la barbe à papa ? Je veux dire, tu aurais genre pu prendre du foie gras ou un truc qui coûte vachement chère et toi tu t'arrêtes sur une simple sucrerie. Après chacun sa manière de voir sa dernière volonté mais moi à sa place je sais que je me serais permise le grand luxe.

Bon je devais avouer que le sujet de conversation était nul, mais d'un côté quel sujet pourrions nous avoir alors que nous n'avions jamais eut une seule conversation correcte et sympathique ensemble. Ce n'était pas notre genre bien que pour aujourd'hui ce serait différent. La rancœur et la haine serait de côté. Je regardais ma soeur qui mangeais sa barbe à papa, cela me ramena dans notre enfance, enfance heureuse au début et désastreuse par la suite, et si seulement il n'y avait eut que notre enfance. mon adolescence se résumait à la drogue et les mauvaises fréquentations, sans mon père et celui d'Enzo je serais surement ici en prison ou alors six pieds sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 18 Jan - 13:40

C'était étrange, je pense que je n'aurais jamais imaginé prendre mon dernier repas, partager mes derniers instants avec Victoria... Remarque, je n'aurais jamais imaginé que mes derniers instants serait à l'âge de 23 ans et que je serais tué légalement. Enfin bon, ce n'était pas quelque chose de classique, mais pourtant j'étais paisible, j'étais calme et sereine. Je m'étais préparée dès l'instant où j'avais appris les intentions des Clinton.

Quand on a du pouvoir et de l'argent, c'était facile d'avoir ce qu'on veut. Chose que je n'avais jamais eu, nous étions loin d'être née avec une cuillère en argent. Pourtant, à ce que je savais... Du côté de ma mère, ils en avaient... Enfin bon. C'est comme ça et je me retrouvais désormais avec Victoria, celle que j'avais détestée une très grande partie de ma vie, à partager une barbe à papa. Choix étonnant et peu anodin, c'est d'ailleurs pour cela qu'elle me posait cette question là. Pourquoi une barbe à papa ?

Je haussais les épaules "Pourquoi pas?" Lui répliquais-je en haussant les épaules "Je me suis levée un matin et j'avais envie d'en manger une, je me suis dit que c'est ce que je prendrais en dernier repas... Je ne suis pas du genre à revenir sur mes paroles" Répliquais-je donc en haussant les épaules une nouvelle fois. Bien sûr, je pouvais lui dire tout un tas de connerie concernant notre enfance et j'en passe... Mais avouons-le, ce n'était pas mon genre, je n'avais jamais été ce genre de personne et je comptais bien restée fidèle à moi-même.

Je pris encore une bouchée de cette sucrerie rose "Sinon, quoi de beau?" Lui demandais-je "Tout ce passe bien dans ta vie?" Repris-je, et d'aussi loin que je me souvienne, je crois que c'est bien la toute première fois que je lui demandai cela, que je me renseignais sur elle et sur sa vie. Mais je me dis, au moins si une de mes soeurs à la belle vie quand je quitterai ce monde, ce n'est pas plus mal. Si tout allait bien, c'était cool et je savais que de nos soeurs se seraient Victoria qui sera moins en deuil et qui passera vite la page, pour Coleen.. C'est une autre histoire, elle prendrait ma mort pour une excuse à faire n'importe quoi et qu'on tourne tout autour d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 18 Jan - 14:14

Je l'écoutais, je trouvais malgré tout cela étrange la barbe à papa, était de loin le repas idéal pour le dernier jour que tu vivais sur terre, mais Eva était restée vague sur ce point, et je ne cherchais pas à en savoir plus après tout si vraiment elle voulait parler elle se confiera d'elle-même, mais avouons le entre nous il n'y avait pas de tous ça. Cela pourrait paraître bizarre aux yeux des gens, mais pour nous c'était tout à fait normal, nous n'avions aucune affinité, peut importe ce qui se passait dans la vie d'une ou de l'autre, on en avait plus ou moins rien à faire.

Mais cependant, je fus étonnée de sa question concernant ma vie. Comme-ci cela pouvait vraiment l'intéressée. Comme si ça l'intéressait de savoir que j'étais enceinte, que j'ignorais qui était le père et que j'étais sous haute surveillance au niveau de mon travail. Mais voilà, je lui répondais simplement. Ma vie aurait pu être meilleure si j'avais pas déraper. Mon dérapage et mon retour dans la drogue, beaucoup ignorait cette partie de ma vie, tout le monde croyait que j'étais cette fliquette légendaire à qui on pouvait rien reprocher. Mais non ce n'était pas du tout le cas.

Tout le monde croyais que j'avais eut l'adolescence parfaite, mais en vrai j'en avait fait qu'a ma tête, j'avais été la parfaite délinquante. Je regardais Eva, et dis. Puis bon on est pas là pour parler de moi, à moins que ma vie si désastreuse et à la fois intéressante te plaît tant que cela, je pourrais te faire un topo. Mais je t'avoue que ce n'est pas mon intention de te cracher mon bonheur et mes malheurs à la gueule. Je me tus un instant baissa le regard mais le remonta en la regardant. Alors que toi tu vas mourir.

C'était crue, mais c'était la vérité du haut de ses vingt trois ans ma petite soeur allait perdre la vie. Je ne le vivais pas si mal, certes cela me faisait quelque chose, mais je souffrirais moins que Coleen, et encore pour le moment Coleen était surtout blessée du comportement de sa grande soeur envers elle. Mais je n'étais pas dans leur histoire pour prendre de partie, je savais qu'Eva était égale à elle-même mais Coleen n'était pas blanche comme neige.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Mar 23 Jan - 15:31

J'étais en face de ma soeur et nous discution calmement... C'était étrange, bien sûr il nous est déjà arrivée de discuter parfois genre une ou deux fois, je me rappel très bien qu'elle discussion avait tout basculer dans ma vie. Le soir où j'étais venue chez elle, je lui avais tout raconter concernant mon lien avec Marie, ce soir là, elle m'avait convaincue de tout dire au post... Ensuite son mec s'en était servit pour me faire accuser et m'envoyer en prison. Un an plus tard, je suis sur le point de mourir.

Chose que je ne comprenais pas d'ailleurs était comment elle pouvait rester avec, le mec qui était en partie responsable de ma mort à venir. Je sais très bien qu'on est pas du tout proche elle et moi, voir pire qu'éloigné... Mais quand même. En tout cas, je décidai durant mes derniers instants de cesser de me battre et de lâcher prise pour une fois, il fallait que je profite de ces instants. C'est bien pour cela que je laissais passer toutes ses réflexions et que je gardais le contrôle de moi pour ne pas m'énerver. Car c'est vrai, on va pas se mentir.. Je n'avais pas un tempéremment facile et je m'énerve rapidement.

Je lève un sourcil intrigué sur ce qu'elle venait de dire "Eh bien dit moi seulement ce qui t'arrange et ce qui te rends heureuse, oubli les détails sombres, ça me va" Répliquais-je donc. C'est vrai après tout, j'avais déjà assez de sombre dans ma vie donc qu'elle me dise que du positif, ça me changerait pas mal de ces derniers temps, de ces dernières heures. Bien sûr, elle eu du mal à le dire ouvertement que j'allais mourir, mais il le fallait... Je le faisais bien, je l'avais acceptée avant même que le jugement soit rendue.

Je souriais sombrement "justement parce que je vais mourir que tu peux me parler de toi, tu veux qu'on parle de quoi d'autre, j'ai rien d'intéressant à dire sur ma vie qui va prendre fin, c'est toi qui a lavie devant toi, pas moi... Alors au pire, change tout ce qui va pas dans ta vie et donne-toi la chance d'en avoir une meilleure, ne t'entête pas... Au final, ça ne donne jamais vraiment rien de bon, je suis bien placée pour le savoir" Répliquais-je donc en haussant les épaules, je jetai un coup d'oeil à l'horloge, le temps passait tellement vite mine de rien. Nous n'avions pas eu encore de conversation, nous avions plus de silence entre nous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Lun 5 Mar - 22:43

Ma sœur me demandait de lui parler de moi, mais je ne savais vraiment pas quoi lui dire, car après tout, ma vie n'était pas vraiment un exemple non plus, mais bon elle voulait savoir alors je commençais à me lancer dans mon récit. Ma descente en enfer à prit fin quand mon supérieur à essayé encore une fois de me remettre dans le droit chemin, je dois avouer qu'il a réussi, après tout, il sait comment s'y prendre. Je m'arrêtais un instant et dis. Mais voilà, j'ai fait des faux pas, une relation que je n'aurais jamais dû avoir, après un moment de faiblesse. Je pris un gorgé du soda qui se trouvait dans mon verre, et continua. À force de faire des analyse pour savoir si je me droguais encore, pour pouvoir récupéré ma place dans la police, j'ai appris que j'étais enceinte.

Un rire nerveux sortit quand je rajoutais. Et j'ignore qui est le père, comme quoi, je suis loin d'être la fille Lawson qui à le mieux tourné. C'est vrai que beaucoup connaissaient ma famille, beaucoup pensait que si j'avais réussi contrairement à mes sœurs, c'est parce que j'en avais eut envie, mais ce n'était pas vraiment le cas, on m'avait poussé et ne pas lâcher une seule seconde pour que je sorte de mon premier aller en enfer. Je relevais mon regard vers ma sœur et rajoutais. Donc toi, tu vas mourir alors que moi, je vais commencer une pathétique vie de mère célibataire.

Je ne savais pas si j'allais m'en sortir, je tenais bon pour le moment, mais quand je pensais à l'avenir, je devais l'avouer, j'avais peur de ne pas être une bonne mère, cela ne serait pas étonnant vu la grande sœur que j'étais. J'avais échoué dans ce rôle donc pourquoi pas dans le prochain à venir. Je regardais Eva et dis. Voilà y a rien de plus à savoir sur moi, juste ça et mon passé de droguer que tout le monde ignorait avant ma rupture avec Enzo. Car avant, c'est vrai que personne ne la connaissait cette partie de ma vie, personne hormis, mon supérieur, mon père, et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 15 Mar - 19:56

Je ne savais pas tellement comment réagir à tout cela, j’étais surprise, en colère, décontenancé et j’en passe. J’avais énormément de défaut, mais de manière générale, je ne mentais pas, je ne me faisais pas passer pour une personne que je n’étais pas et j’assumais la personne que j’étais. Et je n’arrivais pas à croire que pendant des années Victoria puissent me faire des reproches, se faire passer pour la sœur et pour la fille parfaite alors qu’elle aussi se droguait, comment elle avait pu m’en mettre pleins la gueule alors qu’elle n’était pas mieux ? Qu’elle était pire que moi ?

Car je me droguais certes, mais je n’étais jamais tombé dans l’indépendance totale, j’avais toujours su où était mes limites, je n’avais jamais ressentie aucun manque de cette connerie. Alors qu’elle, elle… Et bien sûr, j’étais énervée qu’elle me parle d’Enzo, je ne comprenais pas comment elle pouvait toujours l’avoir dans sa vie alors que c’était en parti à cause de lui que j’étais sur le point de perdre la vie maintenant. Je ne comprenais vraiment pas ce qu’elle avait en tête. Mais en tout cas, je prenais note qu’elle attendait un enfant « Fais en sorte que ton enfant ait une meilleure enfance et de meilleurs chances dans la vie que nous » Répliquais-je alors simplement.

Je haussai les épaules « Vaut mieux être seule que mal accompagnée et ton Enzo, il n’est pas une personne de confiance, à qui tu peux faire confiance pleinement, regarde, j’en suis là par sa faute car il a choisit de croire les Clinton, il a choisi le fric » Répliquais-je donc. Je préférais restée calme, j’allais mourir, cela ne servait à rien que je m’énerve. D’ailleurs, je regardai l’heure, j’allais bientôt devoir dire au revoir à Victoria, j’allais bientôt rejoindre Nate. Et d’ailleurs, je compris que c’était ce qui m’aidait à restée calme, que c’était la seule et l’unique raison pour laquelle, je prenais aussi bien de mourir, j’allais pouvoir rejoindre Nate.

Je me redressai pour être plus droite, j’avais toujours le visage fermée qui ne trahissait aucun sentiment, aucune émotion. Comme toujours « Bon, c’est bientôt l’heure » Répliquais-je donc alors en prenant alors une dernière bouchée de barbe à papa « C’est vraiment bon cette connerie-là quand même, tu ne trouves pas » Répliquais-je donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Lun 9 Avr - 21:47

Je lui avais donc raconter ce qui se passait dans ma vie, bien que je trouvais que cela n'était surement pas le mieux pour elle. Elle me demanda de faire en sorte que mon enfant est une meilleure vie que nous, et pour cela je ferais ce qu'il faut, car après tout, il était hors de question pour que mon fils est une vie de famille où le déchirement fait partit du quotidien de ses membres. Elle me parla aussi d'Enzo, mais je ne répondit pas, je ne voulais pas parler de lui, je ne voulais plus parler de sujet qui fâche avec Eva.

Je restais donc silencieuse, mais d'un côté il ne faudrait pas que je le reste trop longtemps car c'était bientôt l'heure pour Eva. Je souris quand elle me parla de la barbe à papa. Venant de toi cela ne m'étonnes pas, tu piquais toujours des crises à nos parents pour en avoir une, et automatiquement Coleen suivait. Je me mordis la lèvre, Coleen, elle était pourtant proche d'Eva mais pas présente, pas avec nous pour se dernier moment entre soeurs. Moment rare surtout que pour une fois on n'était pas en train de s’entre tuer ou de s'engueuler.

Je pris également un bout de barbe à papa et dis en rigolant. Je suis bien contente de ne pas faire de diabète de grossesse, sinon je ne pourrais même pas en manger. Je regardais Eva et lui demanda. Je peux te poser une dernière question ? Elle répondit positivement. Je la regardais et dit. Pourquoi tu n'as jamais clamer ton innocence ? Car avouons le c'est l'argent qui gagne aujourd'hui et non la vérité. Certes moi-même j'aurais pu tout faire pour, ce que j'avais un peu fait dans l'ombre, mais mon écart de conduite, ne m'avait pas permis d'être fiable à cent pour cent. Bien que maintenant mon témoignage pourrait changer mais cela était maintenant trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté Jeu 12 Avr - 1:54

C'est vrai que c'était bien plus simple de parler de barbe à papa ou de chose futile que la réalité. Cette réalité qui disait que j'allais mourir, que j'allais perdre la vie dans quelques minutes. Cette réalité qui me conduisait dans le néant à tout jamais, qui me dirigeai dans les bras de Nate. Je n'avais rien de spéciale contre cette réalité surtout si en plus c'était pour retrouver mon grand amour de toujours, c'est juste que c'était pas quelque chose dont on discute généralement et je savais que j'avais la fâcheuse tendance à toujours éviter les sujets que je ne voulais pas.

Je levai les yeux en l'air quand elle évoqua cette histoire, cette histoire si lointaine, cette époque où nous étions encore une famille unie et normale, une famille certes pauvre, mais comme tant d'autres. Une famille où on se sentait aimée et en sécurité, une famille qui s'est littéralement déchiré suite au départ d'un père qui n'a donné aucune explication et laissant sa femme et ses enfants dans la merde, qui a condamnée les êtres qui avaient pourtant aimée d'un amour fou à une période de sa vie. Et pourtant la colère et le ressentiment que je ressentais en cet instant n'était pas pour mon paternel, pour mon géniteur, mais pour ma jeune sœur.

Coleen. Je lui avais tout donnée, j'avais tout sacrifier pour elle, pour qu'elle puisse avoir un avenir, je m'étais sacrifier, je l'avais nourrie, je l'avais éduqué comme je pouvais comme je l'avais protégée et fais attention à ce qu'elle manque de rien le moins possible, j'avais fait tout ce que notre mère avait été incapable de faire, j'avais pris un coup de couteau pour elle et juste parce qu'elle n'avait pas accepter mon honnêteté, ma franchise, ma liberté d'expression, elle m'avait abandonnée. Je lui avais tout donnée et alors que j'allais mourir, elle n'est même pas venue. Je jetai un coup d'oeil noir à ma sœur qui pourtant, avait subi mon sale caractère plus que notre jeune sœur et qui pourtant, était là.

Bon je savais que dans le fond, c'était simplement pour se donner bonne conscience, pour ne pas avoir un quelconque regret plus tard. Je le savais que c'était un geste d'égoïsme et pas juste pour me voir et être là pour moi. Mais je ne disais rien tout de même, si les places étaient inversées, je ne sais même pas si je serais venue. Vue ma capacité à prendre les décisions, j'avais le droit d'émettre le doute. Bref, en un seul regard ma sœur compris que je ne voulais pas qu'on parle de notre sœur, tout comme je ne voulais pas qu'on parle de beaucoup de chose. Même sur le point de mourir, j'avais du mal à lâcher mon sale caractère, bien que je l'avais pas mal débridée en ce dernier moment avec elle.

Je souriais simplement quand elle parla de sa grossesse, mais je ne répliquai rien. Que pouvais-je dire au final ? Je restai toujours calme tandis qu'elle reprit la parole « Je t'écoute » Fis-je alors simplement tandis qu'elle posait sa question. Bien sûr, je m'y attendais à celle-ci. Je me doutais qu'elle avait l'intention de me la poser et j'avais déjà décidé de répondre la vérité, pour une fois, ne pas appuyer encore une fois que c'était moi la meurtrière, comme je l'avais fait depuis plus d'un an maintenant « J'ai grandis dans un monde où les gens avec du fric et dans les quartier chic avaient toujours raisons et ce qu'ils voulaient, j'ai grandis dans un monde où les gens ont plus de facilité à accuser des personnes comme moi, des pauvres quartiers, des gosses de rues, à nous mettre sur le dos tous leur malheur du monde » Lui dis-je alors simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet ☆ Re: les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.   
le sujet à été posté

Revenir en haut Aller en bas
 
les soeurs lawson; réunies pour la dernière fois.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Midnight Sun :: Hors jeux :: And last night you were in my room :: Saison deux :: Scènes-
Sauter vers: